partenaire petite enfance formation accompagnement parentalité grand est luxembourg

Comment observer ?

partenaire petite enfance formation accompagnement parentalité grand est luxembourg

par Angélica Aque

 

Comment se « poser » pour prendre du recul, malgré le travail quotidien ? C’est pour répondre à cette question que, depuis 20 ans, AM Fontaine accompagne des équipes de professionnels de la petite enfance qui travaillent dans des accueils collectifs (crèches, haltes-garderies…). Elle a expérimenté, peu à peu, avec elles une démarche pédagogique pour développer ce qu’elle appelle “l’observation-projet” c’est cette approche qu’elle propose maintenant aux professionnels de la petite enfance.

Comment pratique- t-on l’observation au quotidien dans un travail auprès de jeunes enfants ?

Anne-Marie Fontaine : « Lorsqu’on questionne les professionnels sur leur pratique de l’observation (est-ce important pour votre travail d’observer ? Pourquoi ? Vous observez quand ? Quoi ? Comment ? ), elles  répondent que l’observation est fondamentale pour leur profession, qu’elles observent  pour le plaisir de voir évoluer les enfants,  pour les connaître et adapter les activités, pour repérer des difficultés, et pour “raconter des moments de vie à leurs parents”. Elles disent qu’elles observent tout le temps, un peu tout, qu’elles la pratiquent en “regardant “, mais certaines précisent que c’est plus facile quand les enfants jouent seuls, qu’alors elles peuvent se faire oublier et les observer encore mieux »

 

Observe- t-on vraiment “tout le temps” ?

Anne-Marie Fontaine : « Bien sûr, quand on observe, on regarde et on écoute, mais tous les moments où on regarde et on écoute sont-ils de l’observation ?  Il semble bien qu’on mette sous le même mot différentes activités de notre cerveau qu’il est important de distinguer la vigilance et l’attention. »

 

Les questions importantes à se poser  :

  • Comment développer une observation plus professionnelle ?
  • A-t-on une question avant d’observer ?
  • A-t-on pris du recul en posant les questions du point de vue de l’enfant ?
  • A-t-on préparé son observation pour se donner les moyens d’une observation plus objective ?
  • Quand observe – t-on ? Combien de temps ? Comment ?
  • Comment analyse- t-on l’observation ?
  • Comment travailler l’observation professionnelle entre collègues ?

Retrouvez notre formation :

➡ L’observation projet Formation | L’observation – Projet

Animée par notre formatrice formée par Anne-Marie FONTAINE

Partager cet article

Share on facebook
Share on whatsapp
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email